Le guide de votre bien-être à domicile

Prématurité

Les caractéristiques d’un bébé prématuré

bébé

© DaydreamsGirl - iStockphoto

Le prématuré est un bébé né plusieurs semaines avant terme. Non seulement il est de faible poids, mais surtout ses grandes fonctions sont encore immatures
  1. Faible poids et morphologie fragile
  2. Immaturité respiratoire
  3. Immaturité digestive et hépatique
  4. Immaturité de la thermorégulation
  5. Immaturité immunitaire

Faible poids et morphologie fragile

Un prématuré est un bébé en miniature, tout petit, avec une peau très fine qui peut être encore fripée, le corps parfois couvert d’un duvet appelé « lanugo » qui tombe normalement à la fin de la grossesse.

Immaturité respiratoire

Les poumons sont les derniers organes à se développer complètement. En fin de grossesse, l’organisme du bébé à naître secrète une substance appelée surfactant qui est indispensable à la maturation des poumons. D’ailleurs, lorsqu’on décèle un risque d’accouchement avant 34 semaines, on injecte des corticoïdes à la maman pour augmenter la maturité respiratoire du bébé s’il venait à naître trop tôt. Lorsque le bébé est né, on peut aussi lui administrer directement du surfactant si besoin.

Un bébé né avant la 33ème semaine d’aménorrhée aura très vraisemblablement besoin d’une assistance respiratoire, suppléant à ses poumons défaillants. C’est impressionnant pour les parents, mais très efficace.

Immaturité digestive et hépatique

Le système digestif d’un prématuré n’est pas encore mature. De plus, le bébé n’a souvent ni la force de téter, ni le réflexe de succion, ni le réflexe de déglutition. C’est pour cela qu’il va être nourri par sonde gastrique on par perfusion, éventuellement avec le lait de la maman, ou avec un lait spécial pour prématurés.

Le foie non plus n’est pas arrivé à maturité, ce qui explique que la plupart des prématurés passent par la fameuse jaunisse des nourrissons, qu’on soigne maintenant par quelques expositions à des rayons ultra-violets.

Immaturité de la thermorégulation

Jusque là bien au chaud dans le ventre maternel, le bébé prématuré doit faire face à la température extérieure avant que ses capacités de thermorégulation ne se soient développées. C’est pourquoi on place les bébés en couveuse, où la température est maintenue à 37°, comme le corps maternel. Généralement, lorsqu’il atteint un poids de 2kg, le bébé peut affronter la température de l’hôpital et sortir de couveuse. Encore faut-il qu’il soit chaudement vêtu des pieds à la tête !

Immaturité immunitaire

Le système immunitaire du prématuré est lui aussi immature, ce qui signifie que le bébé est sans défenses face aux risques d’infections. Toutes les personnes qui s’occupent de lui, y compris sa maman et son papa doivent prendre des précautions d’hygiène draconiennes avant de le toucher : lavage des mains, port d’une blouse stérile, d’un masque et d’un bonnet.