Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Maternité : gros plan sur les impacts de l’obésité sur les naissances prématurées

Sous le thème de l’obésité chez les femmes, les Journées du Collège national des gynécologues-obstétriciens de France (CNGOF) se sont déroulées à Paris du 10 au 13 décembre 2012. En s’appuyant sur les résultats des études scientifiques sur le sujet, les spécialistes s’accordent à dire que le surpoids est devenu un réel obstacle à la maternité et craignent sur la gravité des conséquences sur la santé de la mère et de son enfant.

Des données inquiétantes

De précédentes recherches ont prouvé que 10,5% des françaises âgées de 25 à 34 ans présentent de problèmes de surpoids et les estimations atteignent les 13% chez les 35 à 44 ans. Pour les médecins, il est plus que temps de mettre en place des mesures efficaces pour traiter l’obésité d’une femme qui désire enfanter puisqu’un mécanisme de réponse de l’hypophyse provoque des changements hormonaux, des troubles de l’ovulation et un risque d’infertilité. Puisque toute femme a droit à la maternité, il faut tout faire pour éviter la comorbidité liée à l’obésité et préserver la santé de la mère et de l’enfant.

Une grossesse à risque

Parmi les complications typiques d’une grossesse en situation de surpoids figurent l’hypertension, le diabète gestationnel de la mère et les accouchements compliqués. Le cas est nettement plus grave chez les femmes obèses qui choisissent d’accoucher tardivement. A 40 ans, les risques de complications sont multipliés par trois : hypertension gestationnelle, pré-éclampsie, diabète gestationnel et prématurité.

Des conséquences graves chez l’enfant

Les mères obèses exposent leurs bébés à des risques sanitaires irréversibles comme la prématurité, le retard de croissance et de développement causée par une inflammation du système immunitaire en croissance et un détournement d’énergie ; les problèmes d’obésité infantile et tendance à l’hypertension et l’hyperlipidémie à l’âge adulte ; un mauvais développement cognitif.

Pour finir, les spécialistes de la santé de la Femme préconisent la mise en place d’un accompagnement diététique et nutritionnel des futures mères et un meilleur suivi de la grossesse pour les mères en situation de surpoids.