Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Les besoins en compléments alimentaires de la femme enceinte à surveiller pour éviter la prématurité de bébé.

Parfois, lorsque notre alimentation ne peut suffire à elle seule à fournir les nutriments indispensables au bébé pendant la grossesse, il peut être nécessaire de prendre des compléments alimentaires. Mais attention, uniquement sur prescription de votre médecin ET en évitant le surdosage, tout aussi nuisible !

De nombreuses catégories d’aliments sont indispensables pour un bon développement du foetus. C’est pourquoi, pendant la grossesse, l’alimentation seule peut ne pas suffire pour trouver tous ces nutriments essentiels. Parmi lesquels, les besoins en fer, calcium, iode, vitamines et magnésium, ou encore les besoins en oméga 3. Si une carence est constatée, seul le médecin peut préconiser une cure adaptée à la situation de chaque femme enceinte.
Mais en général, le médecin orientera la femme enceinte à suivre 3 types de cures.

1/ besoins en acide folique
l’acide folique ou vitamine B9 est essentiel pour prévenir les malformations du bébé. Il est donc important pour la future mère de suivre un traitement assez tôt, en général dès que le test de grossesse est positif. Notons que la vitamine B9 est présente dans les fruits et légumes mais aussi dans les fromages et les noix. Consommez beaucoup de fruits pendant vos collations.

2/ le fer
les besoins en fer seront plus importants chez la femme enceinte à cause de l’augmentation du volume sanguin, du développement du placenta et du foetus. En début de grossesse, la future mère devrait augmenter son absorption de fer de manière naturelle pour éviter les risques d’accouchement prématuré.

3/ le calcium
Essentiel pour la construction du squelette foetal, l’absorption du calcium augmente naturellement dès les premières semaines de grossesse. Il est recommandé de consommer des eaux minérales riches en calcium mais surtout des produits laitiers sur une base quotidienne pour éviter les carences.


Dernière recommandation et non des moindre : l’oméga 3 participe au développement du Quotient intellectuel de bébé ainsi qu’à une bonne vision. Il est conseillé de consommer du poisson de temps en temps, plus précisément 8 fois par mois, ou prendre des gélules pour compenser le manque, gélules prescrites par le médecin. Toutes ces cures pendant la grossesse doivent absolument être suivies par un contrôle médical, sous peine de nuire au bébé en cas de surconsommation.